L’Afrique de Niort

Pendant les dernières vacances, les jeunes aiffricains de la maison pour tous ont réalisé, avec l’aide d’Amélie Compain et Jean Rubak, un film d’animation pour le moins original. Comme de vrais professionnels, ils ont créé leurs décors, fait leurs prises d’images et de sons. L’enthousiasme est allé crescendo tout au long des 5 jours de stage.

Amélie Compain et Jean Rubak sont habitués à partager leur passion avec des publics non initiés à la réalisation de films : des détenus, des écoliers ou encore des personnes hospitalisées. Avec les enfants de la maison pour tous, ils n’étaient pas dépaysés. Ils ont su leur faire écrire un scénario, une histoire courte sur leur lieu de vie. Une histoire courte, un peu imaginaire et un peu vraie.
En mots, voilà ce que ça donne. Il y a bien longtemps des africains sont venus à Aiffres avec leurs chèvres. Ils se sont installés quelques temps mais se sont vite rendu compte que le climat était frais et pluvieux. Alors ils sont repartis. Mais avant, ils ont eu le temps d’apprendre aux enfants du village à faire la danse de la pluie, à monter aux arbres et à fabriquer des tam-tams.

Le résultat est de qualité. Jugez par vous même.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.