La gratiferia de la maison des projets

L’union régionale des centres sociaux de Poitou-Charentes organisait son assemblée générale 2014 le mardi 27 mai à Niort. Cette année, les administrateurs ont choisi de parler des initiatives économiques et citoyennes mises en place dans les centres socioculturels. Pour l’occasion, la maison des projets (86) est venue témoigner. Nous avons rencontré Françoise, la coordinatrice du projet. Elle nous a expliqué l’historique et les objectifs du projet économique ET solidaire de la maison des projets.

Cela fait 4 ans que la maison des projets travaille sur le thème de la réduction des déchets. Ce sont les habitants du quartier qui nous ont sollicité sur cette question, explique Françoise. Nous avons donc rapidement organisé, avec eux, des circuits de nettoyages des chemins de la commune le samedi matin. Puis en semaine, les écoles sont associées et les enfants, invités à se joindre aux bénévoles pour ramasser les déchets. Après 2 ans de nettoyage intensif, les personnes impliquées dans le projet ont eu envie de faire évoluer l’action. En plus des circuits de ramassage, ils organisent une journée festive autour de la réduction des déchets. Une journée Stop déchets avec spectacle, ateliers de brico-recyclage et goûter 0 déchets. Les partenariats s’amplifient. Les écoles, la ville, les bailleurs sociaux et bien d’autres encore sont associés au projet.

Et les habitants dans tout ça ? Comment faire en sorte qu’ils s’approprient l’idée et continuent à faire avancer ce projet ? Une habitante pousse un jour la porte de la maison des projets pour venir parler d’une gratiferia. L’idée est simple. Les gens apportent des objets qui ne leur servent plus. Ils les déposent. D’autres les prendront pour les rapporter chez eux. L’idée étant toujours de jeter le moins possible. On prend gratuitement quelque chose. Ou on échange contre un autre objet. La première gratiferia a été organisée cette année, en 2014, dans la cours de la maison des projets. C’est un fonctionnement auquel nous ne sommes pas habitués, nous dit Françoise. Les personnes qui sont venues sont très respectueuses du principe et repartent avec un ou deux objets seulement. Tout les objets qui n’ont pas été emportés ont été donnés à l’association des Regrattiers, qui les réparera ou les transformera pour leur donner une seconde vie.


 
 
 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.