Le chemin des brouettes

Les adolescents du centre socioculturel de Souché passent des vacances bien particulières. Ils reconstruisent un vieux mur en pierres situé dans leur quartier. Et comme la tâche est rude, ils ne le font pas seuls.

"Nous avons choisi de retaper le mûr de façon traditionnelle. Nous avons donc sollicité un spécialiste de la question. Il s’agit de Vincent. Il nous vient tout droit d’Ardèche" indique Laurent Sire, le directeur du centre socioculturel. L’équipe utilise des matériaux de la région. Toutes les pierres viennent du Donjon et sont retaillées à la main.

Ce sont les Souchéens qui ont souhaité ouvrir à nouveau le chemin. Il fait partie du chemin de randonnée du 3e millénaire. Cette partie était fermée car trop dangereuse.

Les habitants ont sollicité le CSC. Comment réhabiliter le sentier, sans que cela ne coûte une fortune ? Ils ont écrit leur projet à plusieurs mains. C’est le chantier participatif qui a fait l’unanimité.

La rénovation va prendre plusieurs mois. Le centre a déjà organisé un chantier en juin. Il y en aura un autre en septembre 2016. L’objectif est de terminer une centaine de mètres de mur. "Les chantiers sont intéressants car ils amènent les gens à se rencontrer, quel que soit leur âge ou leurs compétences," explique Laurent. Ceux qui connaissent la technique de rénovation, ont pu l’apprendre à d’autres, avec l’appui de Vincent.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.