Nous sommes 22 !

Le 1er janvier 2017, le réseau des centres socioculturels des Deux-Sèvres a accueilli une nouvelle association. La maison pour tous de Châtillon-Sur-Thouet vient d’obtenir l’agrément animation globale, reconnaissant sa fonction de centre socioculturel. Notre réseau connait bien l’association puisqu’un compagnonnage existe entre la fédération et la MPT depuis 2014. Nous avons rencontré Catherine Bernard et Nelly Chabeauti, respectivement vice-présidente et directrice de l’association.

C’est LA bonne nouvelle de ce début d’année pour les administrateurs de la maison pour tous de Châtillon-Sur-Thouet. L’espace de vie sociale devient un centre socioculturel. L’association était déjà reconnue comme un acteur du lien social sur lequel les partenaires et les élus locaux pouvaient s’appuyer. C’est pourquoi, devenir CSC a semblé naturel aux administrateurs. "Après l’obtention d’une prestation d’animation locale en 2014, nous nous sommes rapidement posé la question de la différence entre notre statut d’espace de vie sociale et celui de centre socioculturel. Notre projet a été pensé comme celui d’un CSC explique la directrice".

Très au fait des besoins et de demandes plus importantes des habitants de la communauté de communes Parthenay/Gâtine, la maison pour tous a choisi de répondre aux problématiques en proposant des activités et services pour les familles, les enfants, les seniors, les adultes ou les tout-petits. "Nous faisons déjà des choses. Grâce à ce nouvel agrément, nous allons pouvoir investir dans des ressources supplémentaires et donner encore plus d’ampleur à nos projets insiste la présidente."

La prochaine marche à gravir va être celle de l’accueil. Dans un centre socioculturel, l’accueil, c’est une personne, un lieu et c’est aussi et surtout une affaire d’équipe. C’est en équipe que les bénévoles et les salariés ont déjà commencé à travailler sur la question. En 2017, la maison pour tous fêtera aussi ses 40 ans, alors ils ont bien l’intention de faire de cette nouvelle aventure, une réussite.

Un espace de vie sociale
Son territoire d’intervention est plus petit que celui d’un centre socioculturel et il ne répond qu’à une ou deux problématiques sociales de ce territoire.

Un centre socioculturel a une approche plus globale du territoire. Avec des activités et services qui répondent à des problématiques concernant les familles, les adultes, les enfants, les seniors... Pour redécouvrir ce qu’est un centre socioculturel, en Deux-Sèvres, vous pouvez relire cet article.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.