La jeunesse : une préoccupation partagée

Les centres socioculturels de France font de la jeunesse un axe central et portent politiquement le fait de développer et de soutenir l’engagement des jeunes dans la vie de la cité.
Il s’agit d’une proposition, adoptée lors de l’assemblée générale de laFédération des Centres Sociaux de France, en mai 2017. Elle est le fruit d’une réflexion collective de fédérations et de CSC de France, très investis dans des projets concernant la jeunesse.

Le texte met en avant 3 leviers propices à la participation des jeunes à la vie de la société :

1) Leur permettre d’entrer dans un CSC par toutes les portes :
- organiser des espaces concrets de rencontres entre jeunes comme des parlements ou des assemblées libres.
- s’appuyer sur les dispositifs comme le service civique
- s’associer aux réseaux des acteurs éducatifs, économiques ou politiques de son territoire

2) Donner la possibilité aux jeunes d’interpeller les adultes
- les accompagner à formuler ce qui les préoccupe / les intéresse ainsi qu’à prendre la parole dans des espaces appropriés pour qu’ils soient entendus

3) Communiquer sur ce que nous organisons
- pour que les CSC soient reconnus comme acteurs qui comptent dans le domaine de la jeunesse
- pour valoriser les parcours de jeunes dans le CSC et après.

Dans les Deux-Sèvres, en 2018, les référents jeunesse travaillent ensemble sur cette question de la citoyenneté des jeunes et de leur expression. Ils ont déjà 3 rendez-vous professionnels :
- le 21 juin, ils vont à la rencontre de leurs homologues de la Vienne pour en apprendre d’avantage sur le réseau jeune : comment c’est organisé ? qui participe ? qu’est ce que ça produit dans les secteurs jeunes et auprès du public ?

- le 2 octobre, ils organisent une journée thématique sur l’accompagnement des 18/25 ans. Quelles sont leurs attentes ? Comment travailler avec ce public ?

- le 15 novembre, ils organisent une autre journée thématique sur la mobilisation des jeunes dans des espaces d’expression. Comment un animateur peut il accompagner la citoyenneté ? Créer des espaces d’expression est-il suffisant pour influer sur les politiques jeunesse ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.